Guerir notre systeme des ante banner ad
Le Courant
Abonnement Archives English Suivez:
Photo of a baby with a cold sore near their mouthConseils d'une infirmière
L'herpès labial
Ce que vous devez savoir
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

Par Diana Doyle-Zebrun
Janv./Fév. 2019

Feu sauvage, bouton de fièvre, herpès simple, herpès buccal.

Peu importe le nom que vous lui donnez, il va sans dire qu'aucun parent n'a envie de voir cette éruption apparaître sur la bouche de son enfant.

Bien sûr, les éruptions ne sont pas toutes comparables. Certaines sont causées par une légère irritation ou une allergie et sont relativement faciles à traiter. D'autres lésions peuvent être causées par une infection virale et nécessiteront des soins plus méticuleux. L'herpès labial fait partie de cette catégorie.

L'herpès labial commence par un bouton rouge sur la lèvre qui se transforme en cloques. Les cloques se forment à la commissure de la bouche. L'enfant peut ressentir une sensation de picotement ou de brûlure avant l'apparition de la lésion. Une fois que l'herpès est visible, il sera présent pendant une dizaine de jours, puis percera pour laisser échapper un liquide clair. Éventuellement, la lésion fera une croûte et s'assèchera, ne laissant aucune marque ni cicatrice.

À la différence des autres types de lésions présentes dans la bouche ou autour de celle-ci, l'herpès labial est causé par le virus herpès simplex. Il n'y a pas de remède pour ce virus. Donc, une fois qu'une personne est infectée, le virus reste dans l'organisme et peut provoquer une poussée d'herpès labial à tout moment.

Le virus se propage facilement. Les enfants peuvent le contracter par des contacts physiques rapprochés (baiser) ou en partageant des jouets, des ustensiles ou un verre avec une personne infectée. Il peut être transmis par l'utilisation de produits cosmétiques d'une personne infectée. Bien que le virus soit plus contagieux lorsque les lésions sont ouvertes et non croûtées, il peut aussi se propager lorsque l'herpès n'est pas visible, parce qu'il est présent dans la salive de certaines personnes infectées.

Même si toutes les personnes exposées au virus herpès simplex sont à risque d'avoir l'herpès labial, ce ne sera pas le cas pour tout le monde. En fait, on estime que même si de 50 à 80 % des adultes nord-américains sont porteurs du virus, seulement 20 % des adultes vont développer l'herpès labial.

Pour les personnes qui auront l'herpès labial, les éruptions vont varier en fréquence et en sévérité et peuvent être déclenchées par différentes choses, y compris un coup de soleil, de la fièvre, une lésion à la suite d'un traitement chez le dentiste, le stress ou la fatigue. L'éruption est habituellement précédée d'une démangeaison ou de picotements autour de la bouche.

On peut réussir à traiter l'herpès labial. Par exemple, on peut atténuer la rougeur et l'enflure en plaçant une compresse d'eau froide sur la lésion pendant 20 minutes, trois fois par jour. Il peut être aussi bénéfique d'éviter de donner à votre enfant certains aliments acides, comme les agrumes et les tomates, lorsque les lésions sont ouvertes et douloureuses. S'il est commencé tôt, le traitement avec des antiviraux peut raccourcir de plusieurs jours la durée de l'herpès labial. Les onguents pour l'herpès labial, la glace, l'acétaminophène ou l'ibuprofène peuvent soulager la douleur et l'inconfort associés à l'herpès labial, mais ils ne réduiront pas la durée de l'éruption. Des médicaments antiviraux peuvent aussi être prescrits pour réduire l'inconfort.

Si vous pensez que votre enfant pourrait voir l'herpès labial, consultez un professionnel de la santé qui pourra faire un examen et des tests pour déterminer si les cloques sur la bouche de votre enfant sont causées par l'herpès labial ou s'il s'agit d'un différent type de lésion. Il peut être important de le savoir pour déterminer les soins et les traitements à fournir dans l'avenir.

Photo of a doctor and a child

Même s'il n'y a pas de remède pour l'herpès labial, on peut faire certaines choses pour réduire les apparitions et prévenir la propagation chez les enfants :

  • Encouragez le lavage fréquent des mains en présence de lésions visibles et toujours avant de toucher la nourriture, la bouche et les yeux.
  • Essayez d'empêcher votre enfant de se toucher les yeux.
  • Ne laissez pas les enfants prendre des jouets que d'autres enfants ont pu se mettre dans la bouche.
  • Utilisez un désinfectant pour nettoyer les jouets de temps en temps.
  • Gardez à la maison les enfants qui ont des lésions ouvertes ou suintantes, jusqu'à ce qu'une croûte se forme sur les cloques.
  • Utilisez un coton-tique pour appliquer de l'onguent sur l'herpès labial d'un enfant. Portez des gants de caoutchouc pour appliquer l'onguent et lavez-vous les mains ensuite.

Bien qu'il n'y ait aucun doute que l'herpès labial peut entraîner certains problèmes, il est important de ne pas oublier que la situation est gérable. En suivant les conseils donnés, vous pouvez réduire les risques que votre enfant contracte l'herpès labial ou limiter l'inconfort ressenti.

Diana Doyle-Zebrun est coordonnatrice des Initiatives cliniques et sur la qualité auprès de Health Links - Info Santé, un service téléphonique d'information sur la santé du Centre provincial de communication en matière de santé au Centre de santé Misericordia. Si vous avez des questions, composez le 204-788-8200 ou le numéro sans frais 1-888-315-9257. Cet article a été publié initialement le vendredi 11 janvier 2019 dans le Winnipeg Free Press.