Les soins voulus banner ad
Le Courant
Abonnement Archives English Suivez:
Photo of a listless man in a santa hatEn équilibre
Une atmosphère détendue et festive
Ne laissez pas le stress ruiner la
saison des fêtes
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

Par Karen Kyliuk
Nov./Déc. 2018

Avec la saison des festivités qui approche à grands pas, le moment est idéal pour réfléchir à la façon de gérer les facteurs de stress qui affectent bon nombre d'entre nous en cette période de l'année.

La plupart des gens sont plus stressés durant la saison des fêtes, souvent en raison de la commercialisation, des pressions financières et des exigences familiales qui nous empêchent de profiter de cette saison.

Il n'est donc pas surprenant que le stress lié à la saison des fêtes soit néfaste pour la santé et le bien-être. En effet, il a été démontré que le stress compromet notre système immunitaire et nous rend plus vulnérables au rhume, à la grippe et à la fatigue.

Photo of a stressed woman massaging her temples

La saison des fêtes s'accompagne des facteurs de stress habituels que nous pouvons prévoir afin d'élaborer à l'avance un plan pour réussir à les gérer. Un tel plan nous aide à garder les choses en perspective et à rester dans le moment présent. Voici les principaux facteurs de stress et des conseils pratiques pour réduire le stress durant la saison des fêtes :

1. Les finances : L'aspect commercial des fêtes peut être problématique. Le fait de surcharger les cartes de crédit pour acheter des cadeaux coûteux ou des vacances peut souvent engendre r des inquiétudes au moment de payer les factures une fois la nouvelle année arrivée. Le secret pour gérer le stress financier consiste à établir un budget et à le respecter. Soyez créatifs et faites des cadeaux simples et personnalisés qui auront souvent une plus grande signification. Encouragez les enfants plus âgés et les adultes à faire un échange de cadeaux en fixant une limite de prix ou remplacez l'échange de cadeaux par une collecte de fonds destinée à des organismes de bienfaisance locaux responsables, par exemple, des paniers de Noël ou des banques alimentaires.

2. Les relations : Vous vous sentez obligés d'assister à plusieurs événements sociaux? La solution consiste à préparer un calendrier social. Acceptez et refusez les invitations en fonction de vos préférences et essayez de répartir les activités sociales pour qu'elles restent gérables. Vous avez le droit de dire « non » lorsque vous vous sentez trop pris et de suggérer plutôt une activité qui aura lieu après la saison des fêtes. Vous avez peut-être l'impression de devoir faire l'arbitre entre des membres de votre famille qui ne s'entendent pas? Les conflits familiaux non résolus compliquent effectivement la saison des fêtes. Si possible, proposez un pacte à l'avance pour éviter les heurts ou ayez recours à des distractions, comme des jeux ou des chants de Noël, pour garder une ambiance agréable et festive.

3. La gestion du temps : Elle peut être particulièrement exigeante pour les femmes qui préparent l'arrivée des fêtes en faisant des achats, en cuisinant, en décorant, en s'occupant des enfants surexcités, tout en ayant l'impression de ne pas en faire assez! Réduisez le stress en prenant des pauses, en diminuant vos listes et vos attentes, puis en établissant des priorités et en déléguant des tâches. Il faut vous rappeler pourquoi vous faites tout cela au départ : pour célébrer la saison des fêtes et passer du bon temps avec les gens que vous aimez. Mobiliser les troupes : cuisinez entre amis et divisez vos créations, simplifiez les décorations ou l'emballage des cadeaux et, lorsque possible, attribuez des tâches plus simples aux enfants et à d'autres membres de la famille.

4. Les excès : Les festivités s'accompagnent souvent de plats plus riches, de sucreries et d'une plus grande consommation d'alcool. Essayez de servir des hors-d'œuvre santé avant un copieux repas et prévoyez des boissons non alcoolisées. Après le repas, proposez une activité physique amusante, comme la glissade, le hockey de rue ou une bataille de boules de neige en famille. Soyez responsables et prévoyez des moyens de transport pour éviter que vos invités conduisent après avoir pris de l'alcool afin d'assurer la sécurité de tous.

Photo of a woman's feet on a scale

5. Les émotions : Même les moments heureux de la vie peuvent être stressants. Durant la saison des fêtes, nos émotions sont plus intenses et peuvent même provoquer des conflits émotionnels. Les sentiments d'amour, de joie et de gratitude peuvent aussi se mélanger aux souvenirs de proches disparus, aux regrets ou à la tristesse. Le stress émotionnel peut aussi être lié aux attentes irréalistes par rapport à ce que nous croyons que les célébrations « devraient être ». Des études indiquent que les sentiments de dépression durant la saison des fêtes sont plutôt courants. Il est important de tendre la main aux personnes seules.

Savez-vous que le bénévolat procure des bienfaits réciproques? Le temps passé avec des personnes seules met non seulement de la joie dans leur saison des fêtes, mais vous remontera aussi le moral. Il est prouvé que la bonté et la générosité envers les autres réduisent le stress et améliorent instantanément l'humeur.
Pour prendre soin de votre santé mentale et de votre bien-être, vous pouvez aussi intégrer à votre quotidien des activités, comme la marche dans la neige, l'écoute de musique, des étirements ou des exercices de respiration profonde, pour vous sentir revigorés et ravivés. N'oubliez pas que la saison des fêtes est un moment propice aux rassemblements et à la joie. Ces quelques conseils vous aideront à ressentir moins de stress pour libérer votre corps et votre esprit afin de créer de précieux souvenirs en célébrant la plus belle période de l'année.

Karen L. Kyliuk est animatrice en activités éducatives et en ressources en santé mentale auprès de l'Office régional de la santé de Winnipeg. Cette chronique a été initialement publiée dans le journal Winnipeg Free Press, le 16 décembre 2016, et a été mise à jour pour le numéro de nov./déc. du Courant.