Guerir notre systeme des ante banner ad
Le Courant
Abonnement English Suivez:
Photo of a group of people walking in the snowEn équilibre
Rester connecté
Passer du temps avec les autres peut
améliorer votre santé et votre bien-être
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

Julie-Anne McCarthy
Nov./Déc. 2017

Les saisons et les conditions météo ont une grande incidence sur notre mode de vie au Manitoba.

L'été est rempli de festivals de musique, de carnavals, de fêtes culturelles, d'événements sportifs et d'activités pour les personnes de tous âges et de tous les intérêts. Cette augmentation des possibilités sociales et ce regain d'énergie créent le cadre idéal pour favoriser un sentiment de camaraderie, d'appartenance et de solidarité.

Lorsque l'hiver arrive, les gens commencent parfois à retomber dans une routine accélérée de travail, d'école ou d'activités structurées. Ce mode de vie routinier et occupé peut réduire le temps de socialisation et entraîner l'isolement.

Il est très important pour notre santé et notre bien-être que nous prenions le temps de nous réunir. Des études révèlent que des liens sociaux sains sont un aspect essentiel de notre santé physique et mentale et peuvent, en fait, contribuer à prolonger notre vie.

Comme l'ont noté les sociologues Debra Umberson et Jennifer Karas Montez dans une étude réalisée en 2010, cela s'explique par le fait que les relations positives peuvent influencer nos comportements (p. ex. nous inciter à sortir, à adopter une alimentation équilibrée, à faire de l'exercice, à suivre un traitement médicamenteux), agir comme facteur de protection lorsque nous sommes confrontés à des défis (p. ex., bénéficier d'un soutien affectif) et même renforcer notre système immunitaire et réduire notre réaction physiologique au stress.

Alors, cet hiver, pourquoi ne pas penser à des façons d'entretenir des liens avec vos communautés ou d'en créer de nouvelles?

La communauté est définie comme « un sentiment de fraternité avec les autres, à la suite du partage d'attitudes communes et d'intérêts et d'objectifs communs. » Elle peut être associée à des quartiers ou à des régions géographiques, à la culture, à la spiritualité, à des intérêts partagés (p. ex. les sports, les arts, la technologie), à des objectifs communs (p. ex., travailler ensemble à une cause importante). Les communautés peuvent être intangibles ou cybernétiques, comme celles qui existent en ligne ou par téléphone (p. ex., le Senior Centre Without Walls).

Tout au long de l'histoire, les communautés ont été nécessaires à la survie, car elles offraient une protection et augmentaient les chances d'avoir de la nourriture et un abri. Aujourd'hui, les communautés offrent également la possibilité de socialiser, de réduire l'isolement et de créer un sentiment d'appartenance. Ils fournissent des occasions d'apprendre de nouvelles choses, nourrissent la curiosité et permettent de rencontrer de nouvelles personnes. Les communautés peuvent également être une source importante de soutien affectif et physique pour de nombreuses personnes. Tous ces aspects sont nécessaires à la bonne santé et au bien-être, et ils contribuent à notre résilience et à notre capacité de rebondir face aux défis de la vie.

Bien sûr, rejoindre une communauté est parfois plus facile à dire qu'à faire. Beaucoup d'entre nous ne savent pas trop comment créer de nouveaux liens et s'intégrer à un nouveau groupe. Créer un sentiment d'appartenance et un sentiment de communauté peut commencer par de petites étapes simples. En voici quelques exemples :

  • Souriez et dites bonjour à un étranger en passant.
  • Recherchez des similitudes avec les autres, plutôt que de vous concentrer sur les différences.
  • Ouvrez votre esprit aux différences, vous pourriez apprendre quelque chose de nouveau sur vous-même.
  • Apprenez le nom de quelqu'un de nouveau; dites-lui votre nom.
  • Participez à l'action : assistez à l'un des nombreux événements gratuits qui ont lieu tous les jours de l'année, ou promenez-vous dans un de nos parcs municipaux.
  • Impliquez-vous : devenez bénévole pour un événement ou auprès d'un organisme communautaire, par exemple lors d'une récolte automnale ou dans un refuge pour animaux.
  • Célébrez la culture : participez aux manifestations culturelles locales.
  • Explorez vos centres d'intérêt : joignez-vous à un groupe de gens qui partagent vos passions peut vous aider à créer des liens et à vous amuser. Suivez un cours ou essayez une activité du guide des loisirs.
  • Au lieu de dire « non », essayez de dire « oui! » à une nouvelle chose.

Trouver des occasions de s'impliquer est la moitié de la bataille. Il y a beaucoup d'options sur le Web; une recherche Google avec des mots-clés peut être une source de nouvelles idées et possibilités. Téléphoner pour obtenir de l'information peut être le premier pas vers l'engagement.

La clé est de s'arrêter et de réfléchir sur les communautés existantes dans nos vies. Ces communautés sont-elles une source positive de soutien? Existe-t-il des moyens de consacrer plus de temps et d'espace à la participation communautaire dans votre vie? Y a-t-il d'autres intérêts ou groupes qui mériteraient d'être explorés?

Il y a plusieurs façons de se rassembler et de promouvoir un sentiment de communauté tout au long de l'année à travers la pluie, le soleil et même la neige. Pourquoi ne pas commencer dès aujourd'hui?

Julie-Anne McCarthy est spécialiste des programmes de promotion de la santé mentale auprès de l'Office régional de la santé de Winnipeg. Une version originale de cet article a été publiée dans le Winnipeg Free Press le vendredi 22 septembre 2017.