Guerir notre systeme des ante banner ad
Le Courant
Abonnement English Suivez:
Photo of a man slipping on iceQuestions de santé
Attention!
Les chutes constituent la principale
cause d'hospitalisation pour les
jeunes et les moins jeunes
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

Cynthia Menzies
Nov./Déc. 2017

Chaque année, à Winnipeg, un adulte sur trois de plus de 65 ans est victime d'une chute.

Et bien que ce chiffre augmente si vous avez plus de 80 ans, ce ne sont pas seulement les personnes âgées qui tombent. Les tout-petits et les enfants font aussi des chutes.

Les statistiques révèlent qu'il y a eu 26 546 hospitalisations en raison de chutes entre 2000 et 2010. Les personnes de plus de 65 ans ont été les plus touchées par les chutes au cours de cette période : 18 116. Les enfants de moins de 14 ans ont enregistré 1 081 hospitalisations en raison de chutes pendant cette période, tandis que les adultes âgés de 25 à 64 ans ont enregistré 6 511 hospitalisations. En fait, les chutes étaient la principale cause d'hospitalisations liées aux blessures au cours de cette période pour tous les groupes d'âge, à l'exception des personnes âgées de 15 à 24 ans.

Comme les faits le démontrent, les chutes sont un problème de santé majeur à Winnipeg. Les personnes qui subissent des blessures graves à la suite d'une chute peuvent voir leur qualité de vie et leur autonomie diminuer. Les personnes âgées qui se blessent en tombant peuvent passer en moyenne 10 jours de plus à l'hôpital qu'elles ne le feraient pour toute autre cause.

Les chutes peuvent aussi coûter cher au système de santé. Les fractures de la hanche chez les personnes âgées, qui sont presque toujours causées par des chutes, coûtent au Manitoba plus de 10 millions de dollars par année pour les soins initiaux et plus de 30 millions de dollars par année si l'on tient compte d'autres fractures ostéoporotiques.

La bonne nouvelle, c'est que les blessures causées par des chutes peuvent être évitées, à condition de savoir comment réduire les risques. Lisez attentivement ce qui suit.

La plupart des chutes se produisent à la maison. Bien que n'importe qui puisse tomber en tout temps, les adultes plus âgés, les bébés et les enfants de moins de cinq ans sont les plus susceptibles d'être gravement blessés.

Les bébés et les enfants tombent des meubles et des escaliers, en plus de tomber par les fenêtres. Les chutes d'un niveau à l'autre sont responsables d'une grande partie des blessures. La moitié de ces blessures se situent à la tête et au visage, car les jeunes enfants ont des réflexes protecteurs immatures et des têtes démesurément grandes, qui finissent souvent par absorber le poids d'une chute. Chez les personnes âgées, les chutes sont la principale cause de décès par blessure, de blessures non intentionnelles et d'hospitalisation pour traumatismes. Près de la moitié des chutes qui causent des blessures surviennent à la suite de petites glissades, de trébuchements et de faux pas. Parmi les autres causes courantes, mentionnons les chutes lors de la montée et de la descente des escaliers et les glissades sur la glace ou la neige.

Les parents, les fournisseurs de soins et les membres de la famille peuvent prendre ces mesures pour éviter que leur enfant ne tombe :

  • Placez une barrière de sécurité en haut et en bas des escaliers. Assurez-vous que la barrière en haut de l'escalier est boulonnée dans le mur.
  • Utilisez toujours la ceinture de sécurité sur la poussette, la chaise haute, le chariot d'achat et tout autre équipement pour bébé.
  • Placez les chaises sauteuses et les sièges d'auto sur le plancher plutôt que sur la table ou le comptoir.
  • Éloignez les meubles des fenêtres et installez des dispositifs de sécurité.
  • Surveillez vos enfants à la cour de récréation. Si votre enfant a moins de cinq ans, assurez-vous de pouvoir le joindre facilement en tout temps.
  • Recherchez les terrains de jeux publics qui utilisent des surfaces comme le sable, le gravier fin, le paillis d'écorce déchiqueté, les pépites de copeaux de bois et le paillis de caoutchouc. Ces surfaces peuvent réduire le risque de blessures graves en cas de chute.

Les personnes âgées peuvent prendre les mesures suivantes pour réduire le risque de chute :

  • Améliorez votre équilibre. Faites de l'exercice pendant deux heures chaque semaine ou environ 20 minutes par jour. Ajoutez des exercices d'équilibre en plus des autres activités physiques. Si vous commencez tout juste à faire de l'exercice, parlez-en d'abord à votre médecin.
  • Gérez vos médicaments. Faites réviser vos ordonnances, les médicaments en vente libre comme les analgésiques), les vitamines et les suppléments à base de plantes médicinales par votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmière une fois par année et lorsque vous commencez un nouveau médicament.
  • Prendre 1 000 UI de vitamine D par jour.
  • Portez toujours vos lunettes ou lentilles de contact comme prescrit. Faites vérifier vos lunettes et lentilles de contact par votre optométriste chaque année.
  • Choisissez des chaussures qui s'ajustent bien, offrent un bon soutien et une bonne traction, et ont des talons bas et larges.
  • Repérer, éliminer et signaler les dangers. Enlevez les objets qui pourraient vous faire trébucher dans votre maison, comme les tapis, les objets encombrants et les cordons électriques.

Ce ne sont là que quelques-unes des précautions que vous pouvez prendre pour réduire les risques de blessures causées par une chute. Vous pouvez trouver d'autres ressources, y compris des vidéos sur la prévention des chutes, à http://preventfalls.ca/?lang=fr

Cynthia Menzies est spécialiste des programmes de prévention des blessures auprès de l'Office régional de la santé de Winnipeg.