Guerir notre systeme des ante banner ad
Le Courant
Abonnement English Suivez:
Vivre avec >une MPOCSujets d'actualité
Vivre avec
une MPOC

Ce que vous devez savoir
ÉTÉ 2017
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une condition invalidante qui entraîne un rétrécissement des voies respiratoires et des dommages aux petites alvéoles dans les poumons, ce qui rend la respiration difficile.

La MPOC peut se manifester sous forme d'emphysème, de bronchite ou de certains aux troubles pulmonaires. Elle est souvent liée au tabagisme et peut aussi être causée par l'inhalation de polluants, comme les fumées de soudage et les poussières céréalières.

Techniquement parlant, on dit qu'il y a MPOC quand les alvéoles pulmonaires sont endommagées, habituellement par des contaminants de l'air. À la surface des alvéoles, qui sont de petits sacs dans les poumons, se fait l'échange de l'oxygène et du carbone. Les nombreuses alvéoles pulmonaires, qui ressemblent à des raisins sur une vigne, forment une grande surface de contact. Mais à mesure qu'elles se dégradent, elles finissent par former de gros amas au lieu de grappes d'alvéoles individuelles. En même temps, une inflammation s'installe dans les voies aériennes pulmonaires, rétrécissant l'espace où l'air peut passer pendant l'inspiration et l'expiration.

On estime qu'il y aurait jusqu'à quatre pour cent des Winnipégois (soit quelque 28 000 personnes) qui sont atteints de MPOC, certains n'étant pas diagnostiqués. Bien des gens qui sont porteurs de cette maladie sont aiguillés vers le programme de réadaptation pulmonaire de l'Office régional de la santé de Winnipeg, qui est offert dans trois établissements - le Wellness Institute à l'Hôpital général Seven Oaks, le Deer Lodge Centre et le Centre de santé Misericordia. Ce programme aide les patients atteints de MPOC et d'autres conditions pulmonaires.

ATI

Êtes-vous atteint de MPOC?

L'Office régional de la santé de Winnipeg prend des mesures pour favoriser l'accès au diagnostic et au traitement de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Pour ce faire, les membres du personnel font un simple test de dépistage élaboré par la Société canadienne de thoracologie. Ce test comprend cinq questions et vise à identifier les personnes qui devraient faire mesurer leur capacité pulmonaire à l'aide d'un appareil appelé spiromètre. Les personnes qui ont avantage à passer le test de spirométrie sont celles de 40 ans et plus qui fument ou ont déjà fumé et qui répondent « oui » à l'une ou l'autre de ces questions :

  1. Toussez-vous souvent?
  2. Crachez-vous des mucosités?
  3. Êtes-vous essoufflé en faisant même les tâches les plus simples?
  4. Avez-vous la respiration sifflante quand vous faites de l'exercice?
  5. Attrapez-vous souvent des rhumes qui persistent plus longtemps que chez les autres?

Où aller pour obtenir de l'aide?

Si vous pensez être atteint d'une MPOC, consultez votre médecin de famille.