Guerir notre systeme des ante banner ad
Le Courant
Abonnement English Suivez:
Des soins toujours meilleursNouvelles de la région
Des soins
toujours meilleurs

Un nouveau service de soins
à domicile de courte durée
pour les patients âgés à leur
sortie de l'hôpital
Par Susie Strachan ÉTÉ 2017
Partagez
Share this on Twitter Share this on Facebook Share this via Email

L'Office régional de la santé de Winnipeg crée un nouveau service de soins intensifs à domicile de courte durée afin d'aider les personnes âgées après leur congé de l'hôpital.

Cette initiative vise à réduire le nombre de patients aînés qui sont placés dans des foyers de soins personnels après avoir reçu leur congé de l'hôpital parce qu'ils n'ont personne pour les aider à leur retour chez eux.

Ce service amélioré, qui devrait débuter à l'automne, fournira aux patients âgés jusqu'à 90 jours de soins intensifs à domicile pendant leur convalescence, explique Gina Trinidad, directrice de l'exploitation des Soins de longue durée et du Deer Lodge Centre.

« Nous espérons diminuer d'environ la moitié le nombre d'aînés qui sont transférés à un foyer de soins personnels à leur sortie de l'hôpital en leur fournissant un soutien intensif durant leur convalescence à la maison. Nous savons que nos patients âgés récupéreront bien mieux chez eux, ajoute-t-elle. »

Les expériences vécues dans d'autres provinces comme en Ontario et en Alberta ont démontré que ce type de service favorise un rétablissement plus rapide et plus complet de la personne, et souvent retarde ou évite le placement en foyer de soins personnels (FSP), puisque la plupart des patients peuvent continuer à demeurer à la maison avec des soins à domicile réguliers.

« À Winnipeg, nous avons le plus grand nombre de lits en FSP par habitant parce que le continuum de soins pour les personnes âgées ici n'est pas aussi développé que dans d'autres régions », précise Mme Trinidad.

Environ 1200 personnes hospitalisées sont en attente d'une admission à un FSP chaque année. Dans cinquante pour cent de ces cas, les patients devraient pouvoir retourner chez eux, avec un soutien de fournisseurs de soins intensifs à domicile. Le fait d'éviter le placement en foyer de soins personnels accroîtra la capacité d'accueil d'autres personnes qui ont vraiment besoin de soins 24 heures sur 24 en FSP.

« Une fois que nous aurons mis en place ce service, nous pourrons l'offrir à près de 250 clients à la fois », explique Gina, ajoutant qu'il s'agit la plupart du temps de personnes âgées, mais que des jeunes gens atteints d'une maladie chronique, qui devraient autrement aller en FSP après leur hospitalisation, pourront en bénéficier.

Les mesures de soutien disponibles comprendront les soins personnels, soins infirmiers et soins médicaux ainsi que des soins de soutien et de rétablissement. Ce service sera offert par des aides-soignants, des aides de maintien à domicile, des infirmières praticiennes liées à un médecin de soins primaires, des ergothérapeutes, physiothérapeutes et aides au rétablissement de même que divers autres fournisseurs de services.

« Parfois, les gens ont simplement besoin de temps pour se rétablir et refaire leurs forces, parfois après une chute ou une chirurgie, indique Mme Trinidad. Il leur faut juste un peu de temps pour récupérer, mais les hôpitaux ne sont souvent pas en mesure d'aider les personnes âgées parce que la charge de travail y est trop lourde. Donc si un patient ne se rétablit pas rapidement à l'hôpital, le processus de placement sera enclenché et il sera dirigé vers un FSP. »

Les clients ciblés pour ce service intensif à domicile sont les personnes qui sont capables de retourner chez elles mais qui ont besoin d'un soutien accru pour assurer leur sécurité à la maison et dans leur communauté afin de pouvoir se rétablir d'une hospitalisation, et celles dont la famille peut prendre la relève avec le soutien de soins à domicile.

« C'est une étape nécessaire afin de consolider le continuum de services pour les personnes âgées en dehors du milieu hospitalier », explique Mme Trinidad, précisant qu'une fois que la période de soins intensifs à domicile sera terminée, la plupart des clients continueront d'utiliser des services de soins à domicile réguliers.

Lorsque le nouveau service sera lancé à la fin de l'automne, la Région suivra de près les principaux indicateurs de performance, comme le nombre de clients desservis et la durée de l'utilisation du programme.

« Bien des gens vont d'abord à l'urgence et sont hospitalisés, puis ils sont placés dans un FSP. Nous voulons rediriger cette clientèle et aider les patients à retourner à la maison. »

Susie Strachan est une spécialiste en communications auprès de la Région sanitaire de Winnipeg.